Mille & 1 tunisie : Accueil Le Blog Je me suis inscrite. Et vous?




Je me suis inscrite. Et vous?

Envoyer Imprimer PDF


Hammamet, 9h25. Il y a du vent et la canicule est out. Ouf !Direction le bureau des inscriptions.

Au bout du couloir de la municipalité se trouve le bureau des inscriptions. Un bureau un peu sens dessus dessous.

Trois jeunes femmes souriantes m’accueillent chaleureusement. L’une est voilée et les deux autres pas. Est-ce importan Oui. J’y ai pensé une fraction de seconde.

Ce que je redoutais, c’est que le système coince. Effectivement, celui-ci coince à deux reprises. On me propose de revenir. Je refuse et attends. Les jeunes femmes ont reçus une formation d’une journée pour préempter le système et semblent le maitriser. Elles sont juste lentes. Je me demande ce qu’elles feraient s’il y’avait vraiment foule.

D’ailleurs, au bout de cinq minutes, le bureau se remplit. Nous sommes désormais 5 personnes assises dans le minuscule bureau . Un couple avec son une petite fille qui dit à sa maman :  « Dis, tu vas voter pour qui » ? La réponse ne se fait pas attendre : «  Je ne sais pas encore mais je vais voter ». Enceinte, la future maman est ravie. Elle aussi ne veut pas revenir plus tard. Elle préfère attendre.

Arrivent ensuite plusieurs hommes d’un âge certain. Ils restent dehors et attendent avec le sourire. L’humeur est joyeuse et les gens se posent des dizaines de questions et se parlent. Il y’a dans la salle un petit nuage de joie qui semble envelopper les présents. Un reste de ce sentiment d’appartenance que j’ai ressentie le 14 janvier sur l’avenue Habib Bourguiba. Cette façon naturelle de parler à celui qui est à côté ou en face sans crainte ou timidité. Cette façon de croire que nous sommes portées par un même objectif.

Au bout d’un moment, arrive un agent de la municipalité qui répond à la question qui me turlupine l’esprit. Ya t-il beaucoup d’affluence ?La réponse ne fait pas plaisir.  « Non, il n’y a pas beaucoup d’inscriptions. Depuis 3 jours, nous recevons une moyenne de 150 personnes sur les bureaux de Hammamet et ceux des alentours alors que nous devrions travailler à plein régime et recevoir environ 10 fois plus de monde. A Hammamet, il s’agit d’inscrire environ 60% d’une population estimée à 60 000 personnes. A ce rythme, nous en sommes loin du compte » .

La communication est-elle suffisante ? La campagne de sensibilisation fait –elle son effet ? Les partis politiques se mobilisent-ils suffisamment pour passer les messages aux citoyens. Le peuple tunisien en a t-il seulement conscience ?

Dans la ville de Hammamet , on croise quelques affiches qui trainent et deux banderoles qui volent par ci et par là. Rien à la hauteur de l’événement. De nombreuses personnes ne savent même pas qu’il faut qu’elles aillent s’inscrire, que les bureaux sont ouverts l’après-midi de 15h30 à 19h30, que si elles ne s’inscrivent pas elles ne pourront pas voter…11 Juillet-2 Août. C’est court. Trop court.

D’ailleurs le problème des horaires, les absences des agents, la fermeture des bureaux,  semblent poser problème quand on en remet pas en cause la procédure choisir, le non recours aux nouvelles technologies et au vote uniquement sur présentation de la carte d’identité nationale.

Me concernant, je repars avec mon accusée de réception et mon cadeau. Un super autocollant qui résume tout »je me suis inscrite ».

C’est la première fois que j’irais voter. Il me tarde d’y être mais je veux y voir du monde. Tout le monde . Tous ces tunisiens qui croient en une seule chose. Leur pays.

http://www.isie.tn

( 8 Votes )

 



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir