Mille & 1 tunisie : Accueil Rencontres




Rencontres

Malek Labidi, restaurant le Bô’M : « J’ai voulu ce restaurant à l’image de ma cuisine : inédite, fraîche, haute en saveurs, surprenante ! »

Envoyer Imprimer PDF

Le restaurant Le Bô’M ouvrait ses portes aux Berges du Lac en mars dernier. Tenue par une passionnée, Melek Laabidi, Le Bô’M offre aux gourmets un nouveau concept autour du culinaire. Rencontre.

Mehdi Benedetto : « La découverte, c’est quand on travaille la pierre »

Envoyer Imprimer PDF

Pêcheur, chasseur, fouineur, inventif, créatif… et des yeux bleus pétillants, possédant l’étonnante faculté de déceler ce que personne ne voit, de rêver, de créer, d’imaginer ce que personne n’envisage sérieusement. A moins de quarante ans, Mehdi Benedetto est un artisan/artiste internationalement reconnu pour sa faculté à faire émerger la vie, de toutes ces pierres que d’autres que lui, voient comme des morceaux de terre morte.

Faouzia Ellouz-Boulila, fondatrice d’Herbioart : « La Tunisie sous exploite son patrimoine végétal ».

Envoyer Imprimer PDF

Herbioart propose depuis plus de 12 ans une gamme conséquente de savons naturels, shampoings, crèmes, tisanes, huiles, etc. pour notre bien-être et notre santé. Sa fondatrice Faouzia Boulila-Ellouz, infirmière de métier et passionnée de botanique, clame depuis des années la richesse du patrimoine végétale tunisien. Rencontre.

Hanna el Banna de retour de l’Espirito Santo Trophy : «J’étais très fière de représenter la Tunisie»

Envoyer Imprimer PDF

Hanna el Benna a 17 ans. Elle vient de participer avec Ghoziène Saki et Fériel Chahed à l’Espirito Santo Trophy, le championnat du monde amateurs filles par équipes qui s’est tenu du 23 septembre au 1er octobre à Antalya (Turquie). Mille et une Tunisie a tenu a capté les premières impressions de cette jeune femme pleine de ressources formée à Djerba au Centre de promotion du golf.

Sehl Zargouni: "Le contrôle est effectué par l’ONTT mais dans les prochains mois, il se fera conjointement avec notre association "

Envoyer Imprimer PDF

Il y a un peu moins d’un an l’association Edhiafa réunissant les propriétaires de maisons d’hôtes, gîtes et hôtel de charme du pays recevait son agrément officiel de création. Son président Sehl Zargouni nous parle de cette première année d’existence

Audio guides : la Tunisie toujours à la traine!

Envoyer Imprimer PDF

Dans le monde, alors que des sociétés revendiquent plus d’un million d'étapes audio écoutées en deux mois et plus de 200 lieux de visite équipés en Europe, en Tunisie, on reste à la traine. Pourtant le net permet, au moyen de cartes interactives, de télécharger gratuitement des visites audio guidées avec une multiplicité de supports et une grande simplicité d'utilisation… Alors que les bureaux du tourisme français proposent gratuitement dans leurs bureaux régionaux des visites guidées sur mobile, en Tunisie, on peine encore à trouver un plan de Tunis ou de Sousse...

Une marche pour l’environnement : «Pour une Tunisie Propre et Verte»

Envoyer Imprimer PDF

« Pour une Tunisie Propre et Verte » est une association qui œuvre pour une Tunisie propre. Une revendication de plus en plus pressante au vu de la multiplication des déchets dans les rues, du démembrement du tissu municipal du pays et de l’incivisme des citoyens qui se croient tout permis depuis la révolution. Cet état est aussi la résultante de l’échec d’une politique environnementale et éducative qu’il devient urgent de revoir, ou de voir purement et simplement. Rencontre avec Camélia Mathlouthi,

Belinda Grootveld de Dar Safran à Djerba : «Le marché des hébergements alternatifs a besoin d’être régulé»

Envoyer Imprimer PDF

Belinda gère un splendide houch djerbien réaménagé en maison d’hôtes, le «Dar Safran»,  qui fait le bonheur de nombreux amateurs d’un tourisme de proximité. Le «Dar Safran» se hisse au top des maisons d’hôtes de l’île des Lotophages.

Nawel à Pop in Djerba : «La parole artistique renferme presque "de fait" une dimension politique»

Envoyer Imprimer PDF

Depuis janvier 2011, une jeune scène musicale tunisienne fait parler d’elle à l’internationale. Non que ces artistes n’existaient pas avant la révolution mais leur musique engagée et l’actualité politique de notre pays les a mis sous le feu des projecteurs. Ainsi des musiciens comme Nawel, Bendir Man, Badiaa, ou encore Armada Bizerte, Si Lemhaf (artistes avec lesquels Nawel partageait le micro dans la chanson « Enti essout ») mais aussi Emel Mathlouthi, Balti, et bien d’autres encore, ont su s’affranchir des clichés de la musique dite « orientale » pour proposer des titres contemporains, aux influences variées (pop, rock, électro, ragga ou reggae).

Jamila Binous : "Mes visites de la Médina sont l’occasion de partager mon amour de ce lieu et de son art de vivre"

Envoyer Imprimer PDF

Historienne et urbaniste, Jamila Binous fait découvrir, depuis maintenant plus de 10 ans, la médina de Tunis au cours des  célèbres visites du samedi matin. Pendant le mois du Ramadan (à partir du 9 août cette année), elle propose trois fois par semaine (les mardis, jeudis et samedis) de découvrir un autre visage de la vieille ville, de nuit. Entre lieux culturels et quartiers populaires, une approche sensible à ne pas rater. Rencontre avec Mille et une Tunisie.

Page 1 sur 11