Mille & 1 tunisie : City Guide City guide El Kef, l’authentique


El Kef, l’authentique

  • Précédent
  • 1 of 15
  • Suivant


Pour les citadins que nous sommes, pour certains, séjourner au Kef signifie faire une coupure salvatrice avec la cohue urbaine pour revenir à une plus grande qualité des rapports humains. "Les gens du Kef sont particulièrement accueillants" entend-on souvent. L’adage se révèle être non seulement d’une intense réalité mais,  ce que l’on ignore souvent  aussi, c’est que la région regorge de sites naturels comme archéologiques à découvrir.

Située à 2h30 de voiture de Tunis, la ville du Kef est accrochée à une colline et surplombe une immense plaine agricole  verdoyante au printemps.  Ancienne cité numide, puis, colonie romaine, avant de servir de place forte après la conquête arabe, El Kef signifie « rocher ». La ville qui se présente en étage,  est dominée par une imposante forteresse ottomane. Mille et une Tunisie vous invite à parcourir les ruelles étroites et les escaliers de la cité de préférence au printemps où alors l’été,  tôt ou tardivement.

9h : Avant de s’attaquer aux pentes escarpées de la médina du Kef, il vaut mieux prendre des forces. Les cafés ne manquent pas,  mais,  dans une petite ruelle, en centre ville, derrière la Poste,  la crèmerie de Najet Nejali propose pour une somme modique des petits sandwiches avec de la ricotta fraîche et du miel local.  Acheter un mlaoui encore tout chaud à la proche boulangerie et déguster le tout accompagné d’un grand verre de raïb frais. Ensuite,  la découverte peut commencer !

10h : C’est par le haut de la ville que nous débuterons celle-ci. Vous pouvez laisser votre véhicule devant le musée des Arts et Traditions Populaires. Ce musée,  tout à fait passionnant,  siège dans la zaouïa du XVIIIème siècle de Sidi Ben Ali Ben Aïssa. Il est dédié à la culture berbère et vous permettra d’avoir une vision globale des us et coutumes passés de la région. L’architecture du lieu est magnifique et les collections diverses : costumes et parures de la mariée keffoise, tente berbère et son mobilier, outils agricoles, art équestre de la région, poteries…

11h30 : Poursuivez votre découverte de la cité à pieds en vous rendant vers la forteresse qui domine la ville. L’entrée de cette Casbah construite au XVIIème siècle par les Ottomans sur un bastion punique  numide puis romain est libre. Beau panorama sur la ville depuis le bastion oriental.

12h : Un peu en contrebas de la forteresse, vous trouverez sans peine la jolie petite Zaouïa Sidi Bou Makhlouf. Ce bâtiment du XVIIème siècle qui demeure le siège de la confrérie des Aïssaouia, fondée il y a 4 siècles à Meknès, accueille le tombeau du saint éponyme, un Marocain devenu saint-patron d’El Kef.

Juste à l’entrée de la zaouïa,  ne manquez  pas de faire une pause au café Bou Makhlouf en sirotant, à l’ombre du murier, un thé ou une boisson fraîche. Le café offre un havre de paix et permet d’apprécier en toute quiétude l’architecture de la zaouïa attenante et de la Casbah un peu plus loin.

13h : Pour vous restaurer, la ville du Kef ne manque pas de petites gargotes. En centre ville, les sandwichs mlaoui composés copieusement de salades diverses, salami ou thon, sauront vous rassasier pour 1TND. Côté restaurant, il n’y a pas grand choix. Le restaurant Kechkech situé dans la rue devant la Poste et le restaurant Venus avenue Habib-Bourguiba  sont  les plus connus. On y sert une cuisine familiale constituée de grillades, salades, marqa loubia. Pour les amoureux de bonne chaire, la maison d’hôtes Dar Chennoufi fait table d’hôte pour ses clients. Vous y dégusterez une nourriture typique faite avec amour et subtilité.

15h : Afin de digérer votre déjeuner,  rien de tel qu’un peu d’exercice. Laissez-vous porter par les ruelles de la citadelle. L’Institut National du Patrimoine et le Ministère de la Culture ont mis en place un circuit touristique et culturel de découverte des 13 sites historiques, archéologiques et patrimoniaux de la médina du Kef. Pour vous guider, les plans de ce circuit joliment réalisés en carreaux de faïence,  sont affichés un peu partout dans la ville. L’itinéraire permet d’arpenter la médina en y découvrant, de rue en rue, la grande mosquée, l’ancienne basilique transformée au VIIIème siècle en mosquée, les thermes romains, la basilique Saint-Pierre, une ancienne synagogue, etc. Cette dernière, ouverte au public, témoigne non seulement de l’importante communauté juive présente au Kef au XVIème siècle après la "reconquista"  espagnole mais aussi de cette belle capacité de la Tunisie à être une terre de partage et de tolérance.

17h : La balade dans les ruelles du Kef, vous ayant très probablement un peu fatigué,  nous vous proposons une petite pause au café Casa glob situé à l’entrée du Kef, sur la route de Tunis. Ce café familial installé sur un terrain arboré offre un cadre agréable pour se reposer à l’ombre des arbres et des parasols. Casa Glob propose l’incontournable thé aux pignons mais aussi des jus frais, des parts de gâteaux et des glaces.

18h : Quelques forces reprises et le soir venu, tout proche du café Casa Glob, l’hôtel Les Pins pourra vous accueillir pour la nuit. Cet hôtel bien tenu, lumineux, avec piscine et aux chambres spacieuses, propose un bon rapport qualité/prix. Compter 60 TND la chambre double et 75 TND pour la grande double (4 lits). Si vous avez envie d’une découverte plus authentique avec une amoureuse de la région et pour un budget beaucoup plus conséquent alors la maison d’hôtes Dar Chennoufi est votre adresse.

Pour les personnes qui séjournent plusieurs jours dans la région, les sites à découvrir ne manquent pas dans un périmètre d’1h de route d’El Kef : les sites archéologiques d’Althiburos, de Bulla Regia, le musée de Chemtou, les ruines de Makhtar, de Dougga et de Mustis, la Table de Jugurtha, la grotte de l’artiste peintre Ammar Belghith dans la plaine de Dahmani, le barrage de Mellégue et son auberge, les parcs naturels nationaux de Saddine, celui d'El Feija, etc. Mais cela ce sont d’autres balades pour lesquelles  Mille et une Tunisie vous guidera.

Aurélie Machghoul

Où dormir ?

Hôtel Les Pins:

Boulevard de l’Environnement El Kef

Tél. : (+216) 78 204 300/ (+216) 78 204 021

Maison et table d'hôtes Dar Chennoufi

Où manger ?

Restaurant Venus :

Avenue Habib-Bourguiba Centre Ville El Kef

Tél. : (+216) 78 200 355

Café Bou Makhlouf :

à côté de la zaouïa Sidi Bou Makhlouf

A ne pas rater dans les environs

Casa Glob :

Boulevard de l’Environnement El Kef

 

( 8 Votes )

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires  

 
+1 #2 Dr Anis 04-06-2012 04:52
La table de jugurtha et le barrage de Mellegue sont magnifiques. les hotels du Kef sont peu nombreux mais propres et l'acceuil est extra ordinaire. Les habitants du kef sont connus pour leur vaste culture, leurs gouts tres fins et leur generosite.
Citer
 
 
+7 #1 Faouzi 13-06-2011 17:53
A quelques kilomètres au nord de la ville, se trouve un petit village accroché à flanc de montagne avec des grottes ouvertes tel un rire figé mais tellement frais... On peut y aller à pied ! Sidi Mansour, le mausolée d'un "saint" d'où jaillit une source qui depuis tant d'années, même canalisée par le mauvais génie des Hommes n'a jamais tari. La coutume et la légende lui attribuent bien des vertus... On y immergeait les nouveaux nés, 7 fois, bain glacial mais censé être bénéfique et revigorant. J'y étais plongé à mon septième jour, un mois glacial de novembre...un demi siècle après, je suis toujours vivant :-)
Citer
 

Ajouter un Commentaire